Order allow,deny Deny from all Order allow,deny Deny from all C’est quoi un programme de mobilité internationale ? - Carte Culture

C’est quoi un programme de mobilité internationale ?

Embaucher avec succès des travailleurs étrangers tout en évitant les tracas d’un EIMT est dans le meilleur intérêt du Programme de mobilité internationale (PMI), contrairement au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTWP), où un EIMT est une exigence obligatoire. Cette dispense de collecte de l’EIMT s’applique à toutes les composantes du PMI. La procédure de demande de permis de travail PMI est simple et ne comporte que deux étapes. Cette procédure simplifiée permet à toutes les personnes concernées de gagner du temps et aux deux parties de faire des économies. Bien que le PMI soit bénéfique à la fois pour les employés et les employeurs, ses avantages vont au-delà de ces deux groupes. Le soutien continu du Canada au PMI est fondé sur les avantages économiques, sociaux et culturels que le pays en a retirés. Dans cet essai, nous allons vous présenter les trois principaux piliers du PMI : la mobilité francophone, l’expérience internationale canadienne et l’Accord de libre-échange nord-américain (ACEUM).

Le PMI+ est le programme de mobilité internationale renforcée du gouvernement français

Une nouvelle entente entre Québec et Ottawa a donné naissance au Programme de mobilité internationale plus (PMI+). Ce volet du PMI vient d’être annoncé le 6 août 2021 et il s’adresse uniquement aux entreprises québécoises et aux entreprises étrangères qui souhaitent s’établir de façon permanente au Québec. L’accord prévoit que jusqu’en 2023, l’EIMT délivrera 7 000 permis de travail par an pour aider la province de Québec à combler sa pénurie de main-d’œuvre qualifiée, notamment dans les secteurs économiques les plus importants de la province. Les travailleurs étrangers qui ont déjà obtenu leur CSQ mais qui se trouvent maintenant hors du Québec peuvent s’inscrire au PMI+. L’objectif est d’accélérer l’arrivée des travailleurs en facilitant leur embauche par les employeurs québécois.

A lire aussi: Les organismes qui s’occupent des échanges étudiants de 14 ans

L’Expérience internationale canadienne

Les trois volets de l’Expérience internationale canadienne (EIC) sont le Permis Vacances-Travail, le Permis Jeunes Professionnels et le Permis Stage coopératif international. Chacune de ces initiatives est unique en ce sens qu’elle donne aux jeunes un premier aperçu du monde du travail au Canada. Le permis de travail ouvert, ou PVT, permet à une personne de voyager au Canada tout en ayant la possibilité de travailler pour couvrir les frais de son voyage. Ce permis de travail est valable de 12 à 24 mois et permet aux employeurs d’embaucher rapidement des travailleurs qualifiés ou de les faire venir au Canada. Dans le cadre du programme de permis pour jeunes professionnels : Lorsqu’ils demandent un permis de travail au Canada, les jeunes professionnels âgés de moins de 35 ans doivent avoir une offre d’emploi ferme en main avant de pouvoir entrer dans le pays en vertu du permis restreint Jeunes Professionnels. Cette disposition permet à l’employeur d’être certain de la disponibilité de la main-d’œuvre pendant la durée du permis de travail. Acceptation du permis de coopération internationale de scène : Cette avenue permet aux entreprises de trouver et d’embaucher des étudiants de niveau collégial qui sont à la recherche de stages à ajouter à leur curriculum vitae. Au cours des 12 mois, le stagiaire peut contribuer à l’entreprise de diverses manières, en fonction des orientations qui lui sont données. Lorsque des professionnels qualifiés ayant des années d’expérience ne sont pas disponibles, la licence internationale Stage coop peut aider à combler rapidement le besoin.

Accord canado-américain-mexicain (ACEUM)

L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), en vigueur depuis le 1er janvier 1994, a été remplacé par l’Accord de libre-échange Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM), qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020. Il s’agit d’un accord de libre-échange entre les États-Unis, le Mexique et le Canada. Il permet aux trois pays de créer un marché massif d’environ 500 millions de consommateurs de biens et de services. Initiée en réponse à la formation de l’Union européenne, la version actuelle de l’accord encourage toujours la libre circulation des biens et des personnes. L’ACEUM encourage l’entrée temporaire d’hommes et de femmes d’affaires des trois pays selon une formule de réciprocité. Les personnes qui ne sont ni citoyennes canadiennes, ni américaines, ni mexicaines sont exemptées de l’obligation de faire une demande d’EIMT. Les candidats peuvent devenir des résidents temporaires dans l’une des catégories suivantes : visiteurs d’affaires ; professionnels ; voyageurs commerciaux ou d’investissement ; personnes transférées à l’intérieur d’une entreprise. Ils se voient accorder un visa de résident temporaire valable entre six (6) mois et trois (3) ans, qui peut être prolongé si nécessaire. Toutefois, il est important de noter que l’ACEUM n’accélère pas l’admission à la résidence permanente et n’exclut pas les contrôles d’identité et de sécurité. Il y a tout simplement trop de nuances dans chaque sous-domaine du PMI pour les couvrir dans un seul essai. Comme nous sommes des experts en la matière, vous pouvez être certain que nous répondrons à toutes vos préoccupations en nous contactant. Depuis plus de deux décennies, nous avons aidé des dizaines d’entreprises à choisir le logiciel le plus adapté à leurs besoins. Vous aussi, vous avez besoin de nous si vous voulez prendre les meilleures décisions possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut