Order allow,deny Deny from all Order allow,deny Deny from all Les démarches à suivre d'un stagiaire étranger pour un stage - Carte Culture

Les démarches à suivre d’un stagiaire étranger pour un stage

Dans certaines circonstances, les ressortissants étrangers non européens peuvent travailler comme stagiaires en France. Pour effectuer un programme de formation professionnelle, un stage ou une rotation clinique dans une entreprise ou un hôpital public français, vous devez séjourner en France pendant au moins trois mois. Pour obtenir un visa d’entrée en France, vous devez accomplir les démarches nécessaires. Vous devez demander un titre de séjour à la préfecture si votre stage dure plus longtemps que prévu.

A lire aussi: Les étudiants en mobilité : C’est quoi ?

Qui est exactement concerné ?

Si vous êtes un étudiant international participant à un programme de formation dans votre pays d’origine et que vous venez en France pour effectuer un stage, vous pouvez avoir certaines qualités. Vous devez terminer un cycle d’études aboutissant à un diplôme d’études secondaires ou collégiales, un programme de formation professionnelle ou un programme de coopération européenne ou internationale dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse ou de la culture pour pouvoir bénéficier de cette bourse.

Vous devez effectuer votre stage par le biais d’une convention de stage officielle. Cette convention est conclue entre vous, votre entreprise d’origine et le centre de formation étranger. Vous ne pouvez pas vous attendre à être payé comme un employé à temps plein simplement parce que vous avez signé une convention de stage. Une validation en ligne de la convention de stage par l’administration doit être effectuée par l’entreprise au moins 2 mois avant le début du stage.

Si un accord est conclu, vous recevrez la convention correspondante avant votre arrivée en France. Votre demande de validation de votre convention sera refusée si l’administration ne répond pas dans un délai de 30 jours (ou 15 jours si votre étape fait partie d’un programme de coopération européenne ou intergouvernementale).

Quelles sont les contraintes en matière de ressources ?

Vous devez disposer d’un minimum de ressources pour couvrir vos frais de séjour en France. Le strict minimum mensuel est égal aux 615 euros que l’État français verse chaque mois à ses obligataires pour assurer son entretien de base.

Le stage : comment le renouveler ?

Vérification de l’accord sur la convention de stage initiale

Pour prolonger votre stage au-delà de sa durée prévue, l’entreprise qui vous accueille doit faire approuver par la direction un avenant à votre convention de stage. En l’absence de réponse de l’administration dans un délai de 15 jours, la demande de validation de la convention est réputée avoir été accordée.

Demande de permis de séjour

Vous devez demander une carte de séjour temporaire sur laquelle est inscrit le mot « stagiaire » si la convention de stage est authentique.

Coût

Vous devez régler les timbres en espèces pour un montant de 75 €. Lorsque votre demande sera acceptée ou que votre carte vous sera remise, c’est à ce moment-là que les timbres vous serons demandés. Se renseigner auprès de la préfecture.

Remise de la carte

La préfecture ou la sous-préfecture (selon le lieu où vous avez déposé votre demande) vous délivrera une carte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut